PROGRAMME 2023

CÉLÉBRONS ENSEMBLE LE CENTENAIRE DES 24 HEURES DU MANS !

Les Classic Days fêtent le centenaire des 24 Heures du Mans en 2023, une course mythique, terrain des plus belles innovations mécaniques, et théâtre des plus grands exploits humains. Course de tous les superlatifs, née d'une idée un peu folle, les plus grands constructeurs s'y sont affrontés, certains avec plus de brio que d'autres.
Aux Classic Days, on aime bien les idées un peu folles. Surtout lorsque 100 ans plus tard, elles donnent toujours vie à la plus grande course d'endurance au monde… Nous ne pouvions pas passer à côté d'un tel anniversaire et une fabuleuse exposition dédiée à cette grande course vous attend !

bandeau

L’endurance, l’innovation, la nuit, la fête : l’ADN des 24 Heures du Mans depuis 100 ans.

 

Tout commence par une idée, à la suite d’un sondage dans le journal l’Auto en 1922. Les lecteurs, interrogés sur les critères essentiels qu’ils recherchent lors de l’achat d’une voiture, avaient été unanimes : la fiabilité. C’est là qu’une association sarthoise, l’Automobile Club de l’Ouest, entre en jeu : « Et pourquoi pas 24 heures ? » …

C’est ainsi que le 26 mai 1923, 33 voitures s’élancent sur les 17,262 km de routes publiques qui constituent alors le circuit. 30 de ces voitures sont de marques françaises, et cette première édition est remportée par les pilotes André Lagache et René Léonard, au volant d’une Chenard et Walcker Sport.

Vont alors s’ensuivre 100 ans de courses exceptionnelles, et autant d’innovations, de moments marquants et de fêtes populaires.

  

Le circuit des innovations


Faire la liste de toutes les innovations nées au Mans serait sans fin, mais on peut en citer quelques-unes : les phares antibrouillards en 1926, la traction avant en 1927, les freins à disque en 1953, le moteur diesel de course, victorieux en 2006, et la technologie hybride, sur le podium en 2012 !

L’aérodynamisme n’est pas en reste, puisqu’avec une ligne droite de plus de 2 kilomètres jusqu’en 1990, les constructeurs s’en donnent à cœur joie pour travailler les carrosseries, et … atteindre les 405 km/h en 1988 sur une WM Peugeot pendant les essais de la course.

A travers les années, ce formidable terrain d’expérimentation de plus de 13 kilomètres a donné naissance à de nombreux modèles devenus mythiques, tels que les Porsche 917 LH, ou plus insolites tels que cette Chaparral et son aileron démesuré.

 

Une aventure humaine


Courir les 24 Heures du Mans, c’est former un équipage de pilotes capables de relever le défi. La majorité des plus grands pilotes s’y sont essayés. Le danois Tom Kristensen, maître incontesté du Mans a remporté 9 fois l’épreuve entre 1997 et 2013, devançant ainsi Monsieur Le Mans, Jacky Ickx et ses 6 victoires entre 1969 et 1982.

Anecdote incroyable, Jacky Ickx fut le pilote qui mis fin au célèbre départ couru type Le Mans, qui remontait aux origines de la course.
En 1925, les organisateurs avaient instauré le départ en courant depuis le côté opposé de la piste afin que les pilotes installent eux-mêmes la capote amovible de la voiture et éviter toute triche ou modification des systèmes d’origine.

Avec l’évolution des voitures, et les vitesses toujours plus importantes, ce départ était devenu trop dangereux. Certains pilotes n’attachaient leur ceinture qu’à la fin du premier relais pour s’assurer de partir en tête.

En 1969, en signe de contestation pour la sécurité des pilotes, Jacky Ickx, l’un des meilleurs pilotes du moment, décide de marcher vers sa voiture au lieu de courir et prendre le temps de bien s’attacher. Il remportera l’épreuve avec seulement 120 mètres d’avance. Le départ type « le Mans » disparaît l’année suivante.

Il remporta cette victoire au volant d’une Ford GT40 MkII. D’ailleurs, l’arrivée de Ford au Mans et l’idée de développer cette voiture mythique est venue d’un certain Henri Ford revanchard, qui voulait à tout prix battre Ferrari sur son terrain de prédilection après s’être vu refuser le rachat de la marque par Enzo Ferrari en personne !

 

Les Classic Days célèbrent Les 24 heures


Revivez l’histoire des 24 Heures du Mans avec une magnifique exposition dédiée à cette course d’endurance mythique au cœur du village des Classic Days.

Grâce au soutien du Musée des 24 Heures et du Musée Mercedes, vous retrouverez des voitures de course ayant participé à l’épreuve :  

  • 1925 : Lorraine Dietrich B 3-6 qui termina deuxième des 24 heures du Mans
  • 1960 : Coupé Shelby Cobra Daytona.
  • 1964 : Ford GT 40 MKI de Jo Schlesser
  • 1991 : Sauber Mercedes C11 de Jean-Louis Schlesser qui signa la pôle position cette même année


Cerise sur le gâteau, l’Automobile Club de l’Ouest nous fait l’honneur de faire des Classic Days une étape du voyage mondial du Trophée du Centenaire ! Ce modèle unique créé par la Monnaie de Paris sera remis au vainqueur des 24 Heures du Mans 2023.

Vous l’aurez compris, aux Classic Days on aime bien le Mans. Nous y étions en 2022, avec 1 500 voitures participantes et 21 000 spectacteurs. Et d’ailleurs, on s’y retrouve en 2024 !

Et pour retrouver toutes les informations sur ce superbe centenaire visitez le site des 24 Heures du Mans ! https://www.24h-lemans.com/fr/centenaire

2

 

2

2

 

2

2

 

2

2

 

2

AUTOSUR CLASSICTOP GARAGE CLASSICMOTULAMV LEGENDECHOPARDFORD
CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA NIEVRELA VIE DE L'AUTOFEDERATION FRANCAISE DE VEHICULES D'EPOQUEMOTUL CAR CAREAGGLO DE NEVERSVILLE DE NEVERSNOSTALGIE