PROGRAMME 2019

110 ans de la marque BUGATTI :
plus de 45 VOITURES PRESENTES !!!

 

BENTLEY

2019 est aussi l’occasion de fêter les 110 ans de la légendaire marque Bugatti.

Les Classic Days mettront en lumière le 110ème anniversaire d’une marque hors du commun qui cumule au compteur plus de 10 000 victoires en compétition, 110 années de passion, d’artisanat, de dynamisme et d’élégance.
Un plateau d’exception avec plus de 45 Bugatti est présent avec bon nombre de merveilles : du Type 13 au Type 64. Incroyable !!!

C'est l'un des plus gros rassemblements de Bugatti ayant eu lieu sur circuit, ce dont nous sommes très fiers ! Vous pouvez croiser sous la tente avant-guerre tous ces trésors : Type 35, Type 37, Type 38, Type 43, Type 55...

L'illustration depuis l'origine avec une des pionnières, une rareté en parfait état d'origine, le Type 13. L'une des toutes premières réalisation d'Ettore Bugatti, à découvrir d'urgence...

Et bien sûr la fabuleuse Type 64, le Coupé Jean, dans son jus de 1939, modèle unique au monde, qui devait succéder au Type 57, ui est visible sous la structure Motul et venue tout droit de la collection Schlumpf de la Cité de l'Automobile de Mulhouse.

Vous pouvez manquer ça... ou pas !!!

 

« Rien n’est trop beau, rien n’est trop cher »

Ettore Bugatti

 

L’entreprise, considérée comme la pionnière dans le domaine de l’automobile et des luxueuses sportives de prestige, fête ses 110 ans d’existence cette année.
La marque voit le jour en 1899, grâce à Ettore Bugatti, inventeur et industriel italien naturalisé français, alors âgé de 17 ans.

 

BUGATTI

(Ettore Bugatti)

 

Il entame une formation chez le constructeur de cycles et tricycles Prinetti & Stucchi où il fabrique son premier tricycle motorisé par un moteur De Dion qu’il engage sur quelques courses.
Son premier vrai modèle voit le jour l’année suivante : la Bugatti Type 1, propulsée par un quatre cylindres à soupapes en tête, l’un des premiers au monde. Elle suscite d’ailleurs très vite l’intérêt, et obtient en 1901, un prix lors de sa présentation à l’Exposition Automobile Internationale de Milan.

 

BUGATTI

(Bugatti Type 1)

 

Exilé à Milan, il rejoint, à la fin de la première guerre mondiale dès 1918, les locaux de Molsheim en Alsace.
Construit avant la guerre, il faudra attendre le 29 août 1920, pour que le moteur 16 soupapes de la Type 13 remporte une impressionnante victoire au Grand Prix de la Sarthe au Mans : Ernest Friederich remporte la toute première course majeure pour Bugatti.
En 1921, la nouvelle Type 22  est alignée en compétition et elle remporte son plus grand succès, en s’imposant aux quatre premières places du Gran Premio delle Vetturette la même année.
Ce n’est cependant que le début de la « légende » Bugatti.
Le véritable tournant de l’histoire de Bugatti a lieu en 1924 à Lyon, lors du Prix de l’Automobile Club de France. En effet, Bugatti dévoile la fameuse Bugatti Type 35 : automobile d’exception, tant par la finesse et l’élégance de son dessin, son excellent comportement routier, que par son évolution mécanique essentielle, son moteur huit cylindres en ligne. En plus d’avoir dominé les compétitions internationales pendant près d’une décennie, la Type 35 est aujourd’hui non seulement la Bugatti la plus célèbre mais compte également parmi les voitures ayant le plus marqué l’histoire automobile. Un palmarès toujours inégalé avec plus de 2 000 victoires en compétition.

 

BUGATTI

(Bugatti type 35)

 

La crise de 1929, pousse Bugatti à diversifier sa production et fabrique des autorails, des bateaux et même un avion.
Alors qu’il dirige officiellement le département design, Jean Bugatti va produire dès 1931, les modèles Bugatti Type 50, Type 55 et Type 57 unanimement loués pour leur beauté, l’unité de leur ligne, et l’équilibre esthétique entre les éléments.

 

BUGATTI

(Bugatti type 55)

 

En octobre 1933, la Bugatti Type 57 est présentée au mondial de l’automobile de Paris. Elle obtient plusieurs grands succès en 1936, tel que le doublé au Grand Prix de la Marne, ainsi que le Grand Prix de France.
Elle devient aussi célèbre grâce à sa victoire aux 24H du Mans en 1937 (avec comme pilote Jean Pierre Wimille et Robert Benoist) et 1939 (avec Jean Pierre Wimille et Pierre Veyron).

 

BUGATTI

(Bugatti Type 57)

 

Ettore Bugatti se retire progressivement de l’entreprise au profit de son fils Jean Bugatti à qui la quasi-totalité de la direction de l’entreprise lui est confiée en 1936.

Malheureusement le décès de ce dernier qui se tue en août 1939 lors d'essais pour la mise au point de l'évolution de la Bugatti type 57C et la seconde guerre mondiale qui éclate en septembre 1939, seront un véritable coup d’arrêt pour la société.
En 1945, à la fin de la guerre, Ettore récupère son usine et tente de redémarrer la production malgré les dettes et le manque de moyen. Les études des Bugatti Type 73 et Type 78 n’aboutissent pas et la mort d’Ettore Bugatti le 21 août 1947, âgé de 66 ans, des suites d’une pneumonie sonne le glas de son entreprise.
Son fils Roland essaye malgré tout de prendre la relève mais il ne parvient pas à redresser la situation et vend l’entreprise au constructeur Hispano-Suiza en 1963.
En 50 ans d’existence, l’entreprise Bugatti aura été dépositaire de 1 000 brevets, fabriqué plus de 8 000 automobiles de prestige et de course et aura détenu un palmarès sportif de 10 000 victoires et 37 records.


Quelques années plus tard, en 1987, la marque renaît une seconde fois grâce à l’entrepreneur italien Romano Artioli, sous le nom « Bugatti Automobili SPA ». Celui-ci fait bâtir une usine par l’architecte Giampaolo Benedini à Campogalliano, près de Modène, ville où sont déjà fabriquées d'autres automobiles d'exceptions telles que Ferrari, Lamborghini ou encore Maserati. Le modèle EB110 voit le jour le 15 septembre 1991, jour du 110ème anniversaire d’Ettore Bugatti d’où son nom (EB110) en hommage à son créateur.

C'est avec ce modèle que l'écurie du Groupe Michel Hommell s'engage lors de la 62ème édition des 24 Heures du Mans (avec comme pilote : Alain CUDINI, Eric HELARY et Jean christophe BOUILLON.) Il s'agit aujourd'hui encore de la dernière apparition d'une voiture de la marque lors d'un grand évènement de compétition automobile.

 

BUGATTI

(Bugatti EB110)

En 1998, trois ans après la disparition de « Bugatti Automobili Spa » c’est le groupe Volkswagen AG qui rachète les droits de la marque Bugatti. L’entreprise commercialise de nouvelles automobiles d'exception et fonde la société par Actions Simplifiées Bugatti Automobiles SAS ».

Quelques années plus tard, la Bugatti Veyron 16.4 voit le jour, c’est le seul modèle Bugatti qui sera conçu entre 2005 et 2015. Bugatti a placé la barre encore plus haute en respectant la formule : construire un bolide au-delà du véhicule confortable conçu pour la route et adapté au quotidien. Le développement de la Veyron fut un des plus grands défis techniques relevés jusqu’à présent dans l’industrie automobile.
Même dix ans après sa mise sur le marché, la super sportive sert de référence et suscite l’émotion et l’enthousiasme partout dans le monde.

 

BUGATTI

(Bugatti Veyron 16.4)

En 2016, le groupe dévoile au Salon de Genève, la Bugatti Chiron, voiture la plus puissante que la marque ait jamais conçue, (avec sous le capot un moteur de W16 de plus de 1000 ch.)

 

BUGATTI

(Bugatti Chiron)

La Bugatti Divo est présentée en 2018 à Monterrey (aux Etats-Unis) sur la base de la Chiron mais dont la carrosserie a été entièrement revue.
Pour fêter les 110 ans de la marque, en hommage à la 575C Atlantic, Bugatti a présenté au salon de Genève 2019, un modèle unique : la Voiture Noire.

 

BUGATTI

(Bugatti Voiture Noire : modèle unique)

 

Aucune marque au monde n’est comparable à celle de Bugatti, celle-ci est unique.
Il en était déjà ainsi du temps d’Ettore Bugatti, et il en est de même aujourd’hui.
Depuis 1998, la marque connaît une renaissance sans précédent dans l’histoire du monde automobile.
La marque doit sans cesse offrir l’exception, l’inégalé et la perfection, à tous égards.

Bugatti est juste cela et ce depuis maintenant 110 ans.

 

 
AUTOSUR CLASSICMOTULHONDAAMV LEGENDE
LA VIE DE L'AUTOBACHMANNFEDERATION FRANCAISE DE VEHICULES D'EPOQUEMOTUL CAR CARENOSTALGIETOP GARAGE CLASSIC